Mes derniers avis:

Mes derniers avis

mardi 12 juillet 2011

Maintenant, c'est ma vie de Meg Rosoff


L'histoire:

Daisy a 15 ans et se retrouve exilée en Angleterre en partie à cause de la guerre et en partie à cause du remariage de son père et de sa haine envers sa belle-mère.
Elle déménage alors en pleine campagne anglaise ou elle rencontre ses cousins. Parmi eux se trouve Edmond, jeune garçon de 14 ans avec lequel elle va commencer une histoire d'amour aussi étrange qu'interdite. Seulement après une vie paisible et insouciante la guerre les rattrape et ils se retrouvent séparés. Daisy et sa petite cousine Piper vont alors comprendre ce qu'est vraiment la guerre et en découvrir les plus mauvais aspects lors de leurs tentatives de retrouver Edmond et ses frères.

Mon avis:

J'ai tout d'abord eu beaucoup de mal avec le style de l'auteur. En effet l'écriture est assez naïve et les phrases sont à rallonges. De plus il n'y a pas de guillemets pour séparer les dialogues des descriptions ce qui est parfois assez dérangeant.

J'ai trouvé l'histoire assez étrange et je n'ai pas vraiment accroché.

Par contre ce que j'ai adoré c'est la façon qu'a l'auteur de jouer avec les repères temporels du lecteurEn effet, si au départ on a la sensation que cela se passe dans le passé (guerre, prénoms anciens...) on comprend vite que certains détails ne collent pas (ils voyagent par avions, s'envoient des emails, des sms...) et qu'on se trouve en fait dans le futur. On est en fait dans une 3ème guerre mondiale ! 

En résumé : Une histoire et un style d'écriture qui ne m'ont pas convaincue. 

1 commentaire:

  1. Salut!
    Je cherchais un avis sur ce livre, qui personnellement m'a beaucoup plu. Enfin, je veux dire, je ne cherchais pas un avis négatif pour m'y opposer, mais en voyant que tu n'avais pas aimé, je me suis dit qu'avoir un deuxième avis sur un livre, même un contraire peut être toujours utile. :)
    J'ai beaucoup aimé "How I Live Now". J'ai eu aussi du mal à m'adapter au style, qui ressemble plus à un journal écrit à la hâte qu'un livre à la prose plus... Sophistiquée, on va dire :') Mais je trouve qu'au bout d'un petit moment, on s'habitue vraiment à la narration de Daisy. J'ai trouvé que ça donne un vrai charme à l'histoire, que ça l'ancre énormément dans le réel. J'ai trouvé toute l'histoire très réaliste, ne s'appesantissant pas sur certain tabous (qui peuvent être ressentis comme immoraux, je suppose), et faisant une description de la guerre aussi frappante que celle qu'un soldat donnerait. Moins sanguinolente, mais pas moins violente. J'ai trouvé que ce livre donnait une vision nouvelle de la guerre, de la famille, et du sens global de la vie; Une vision que l'on a plus trop l'habitude de lire, je crois. Comment certaines parties d'un pays semblent être préservées des bombes, comment la nature reste immuable.
    Il y aussi le paradoxe de Daisy, anorexique, qui pendant la guerre se bat pour trouver à manger. Qui soudain, ne trouve plus la maigreur si belle et admirable que ça.
    Encore un autre aspect de ce livre qui m'a plu: Le fait que Daisy vienne de la ville, une ville du future, et que l'on ne sache pas vraiment comment elle a évolué. Tu sais, le récit commence au moment où elle arrive à l'aéroport et attend sa tante. On n'entend quasiment pas parler de la ville, sauf à la fin. On arrive dans un coin totalement naturel et presque auto-suffisant, alors qu'elle vient d'un endroit où on achète sa nourriture à des étrangers, sans y réfléchir vraiment.
    Il y a aussi la question de la séparation, des familles déchirées, des proches qui meurent, qui partent un jour, et que l'on ne revoit plus jamais.
    C'est dans tout ça que "How I Live Now" m'a plu. Honnêtement, c'est même un de mes livres préférés. :)
    Si quelqu'un passe par là, il aura deux avis! :D
    (Evidemment je ne "critique" pas ton avis! :) C'est les goûts et les couleurs tout ça :3)
    Bisou,
    L.

    RépondreSupprimer