Mes derniers avis:

Mes derniers avis

dimanche 25 janvier 2015

Le jour où j'ai appris à vivre de Laurent Gounelle




L’histoire :

Et si tout commençait aujourd'hui ?

Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l’instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire… vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle.

Mon avis:

Je suis fan de Laurent Gounelle depuis des années. J'avais adoré L'homme qui voulait être heureux et Les dieux voyagent toujours incognito qui a été un coup de cœur et a vraiment eu une incidence sur ma vie.

C'est donc tout naturellement que ce nouvel opus s'est retrouvé sur ma wishlist de noël, d'autant plus que je trouve la couverture très belle, très attirante.

Malheureusement je n'aurais pas le même enthousiasme pour ce roman que pour les précédents. J'ai trouvé l'histoire assez décousue, je ne me suis pas vraiment attachée au personnage principal.

Et surtout, je n'ai pas été marquée par ce roman. Cela fait quelques semaines que je l'ai terminé et j'ai déjà du mal à me souvenir de l'histoire et des enseignements à en tirer. C'est une première pour un roman de Laurent Gounelle puisque je me remémore avec précisions certaines scènes de ses précédentes œuvres que j'ai lu il y des mois voire mêmes des années pour l'un d'entre eux!

Malgré cette déception je ne regrette pas cette lecture car l'enthousiasme et le positif générés par l'écriture de Laurent Gounelle est bien présent, comme à chaque fois!

En résumé: Je n'ai pas été emballée par cette lecture malgré l'ambiance positive qu'il dégage. En revanche je vous conseille fortement la lecture de L'homme qui voulait être heureux et Les dieux voyagent toujours incognito. Ce dernier avait été un coup de cœur!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire