Mes derniers avis:

Mes derniers avis

mercredi 11 février 2015

Les années d'Annie Ernaux (lecture de Dominique Blanc)


 
Je tiens tout d'abord à remercier Laetitia, community manager du théâtre de l'Atelier pour m'avoir permis d'assister à cette lecture. J'y suis allée hier avec mon amie Gaëtane, chroniqueuse sur ce blog.

Ce fut la première lecture à laquelle j'assistais et je dois avouer que j'étais assez interrogative en arrivant au théâtre de l'atelier: Ce concept d'écouter quelqu'un lire un livre pendant 1h30 allait-il me plaire?
Ce fut une très agréable surprise! Cette "lecture à plusieurs" m'a beaucoup plu. Alors que c'est d'ordinaire une occupation assez solitaire nous avons pu partager avec tout le théâtre, qui était bien rempli, les sentiments ressentis au fil de pages que Dominique Blanc lisait. Comme au cinéma, nous riions tous ensemble lorsque les lignes s'y prêtait ou étions nostalgiques voire tristes lors d'évocations d'éléments du passé. Cette nouvelle façon de lire m'a séduite, j'assisterai à de nouvelles lectures à l'avenir!

Je pense que le souvenir très agréable que j'ai de cette expérience tient aussi au fait que Dominique Blanc est une très bonne oratrice, nous sommes entrés très rapidement dans le roman et dans sa lecture. Les mots sortaient avec beaucoup de naturels et elle y mettait tant de vie et de conviction nous n’avions pas vraiment l'impression qu'elle lisait mais plutôt qu'elle nous contait une histoire.

Le livre:


Le roman en lui-même est original puisqu'il s'agit d'une autobiographie racontée à la troisième personne, avec beaucoup de détachement. Annie Ernaux parle de sa vie, de la fin de la seconde guerre mondiale jusqu'aux années 2000, mais, plus que sa simple histoire personnelle, c'est l'Histoire avec un grand H, celle qui nous est commune à tous, qui est au centre de ce roman.

J'ai eu l'impression que la vie de l'auteur ne servait que de prétexte pour parler de cette mémoire collective, ces évènements qui font échos à tous ceux qui les ont vécus comme la mort de De Gaulle, mai 68, la dépénalisation de l'avortement ou plus récemment les attentats du 11 septembre 2001. Des changements de la vie quotidienne sont aussi évoqués: l'apparition des télés, des centre commerciaux, d'internet, des Smartphones...

Gaëtane et moi avons apprécié ces évocations historiques mais ceux-ci ont probablement trouvé un écho encore plus fort chez d'autres, plus âgées, qui avait vécu la plupart de ces évènements.


J'espère qu'un jour un roman du même style sortira et évoquera par exemple les souvenirs des années 90 à 2050. Je ressentirais encore plus intensément les souvenirs évoqué car je pourrais dire: J'étais là!

En résumé: Nous avons passé une très bonne soirée en compagnie de Dominique Blanc et d'Annie Ernaux!

Pour en savoir plus:

Les lectures ont lieu au théatre de l'atelier, voici le programme:

Du 3 au 15 février: Dominique Blanc lit "Les années" d’Annie Ernaux

Du 17 février au 1er mars: Jean-François Balmer lit "Un candide à sa fenêtre" de Régis Debray

Du 3 au 15 mars: Sami Frey lit « Entretiens avec Jean-Paul Sartre (août-septembre 1974) » de Simone de Beauvoir.

Tarif:
 29€10 pour un spectacle (placement libre, frais inclus)
 Pour les 3 spectacles: 21€10 par spectacle

Pour réserver c'est ici

Bonus: Une place achetée une place offerte en réservant directement à la billetterie ou au téléphone (01 46 06 49 24) en précisant le nom de code "BLOGS". Profitez vite de cette réduction!

 

1 commentaire:

  1. Je n'ai pas vu le spectacle mais lu le livre qui m'a beaucoup impressionné ; techniquement, tout d'abord, je ne sais pas comment Annie Ernaux a réussi à retrouver tous ces détails sur les années qu'elle décrit ; soit elle a pris des notes tout au long de sa vie (ce qu'elle est capable de faire car Annie Ernaux est une boulimique d'écriture, en témoigne le dernier livre que je viens de lire d'elle "L'usage de la photo" où elle écrit à partir de photos qu'elle et Marc Marie, son amant de l'époque, ont pris de leurs vêtements jetés pèle mêle juste avant de faire l'amour), soit elle a fait des recherches mais le résultat est impressionnant ; j'ai été réellement bluffé (je n'aime pas ce mot) par son texte ; à chaque fois que je lis un livre d'elle, je rentre en raisonnance avec le livre et je me laisse happer par cette écrivaine ; vous l'aurez compris, Annie Ernaux est une de mes auteures préférées.

    RépondreSupprimer