Mes derniers avis:

Mes derniers avis

vendredi 22 avril 2016

Les derniers jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin


L'histoire : 

Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de soins palliatifs, elle n’a plus que quelques jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. 

À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, ses proches sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont continuer à vivre sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe qui tente d'accepter l'impossible : la perte d'un être cher. 

Mon avis : 

Comme l'indique sans détour le titre, ce roman relate des derniers jours de la vie de Mia Hayes, surnommée Rabbit, une femme atteinte d'un cancer du sein qui s'est transformé en cancer généralisé. Les premières pages ont été très dures à lire pour moi car l'auteure oppose un contraste entre le début de la maladie de Rabbit, où sa volonté de vaincre le cancer et de vivre est énorme, et son entrée dans une maison de soin palliatifs quelques années plus tard. Le combat de Rabbit contre la maladie est donc perdu et c'est maintenant celui de l'acceptation et de l'organisation de "l'après" qui commence. 

Rapidement nous faisons connaissance avec la famille et l'entourage proche de Rabbit : Juliet, sa fille de 12 ans, ses parents, son frère, sa sœur, ses neveux et sa meilleure amie Marjorie. Tous ces personnages, aux personnalités différentes, ne réagissent pas du tout de la même manière face à l'imminence du décès de Rabbit. Il y a ceux qui y croient encore et recherchent coûte que coûte un moyen de la guérir, ceux qui fuient face à cette trop grosse charge émotionnelle, ceux qui se réfugient dans la religion... J'ai adoré la manière dont l'auteur aborde les réactions de chacun, avec beaucoup de pudeur et d'émotions et sans jamais juger. Tous ces personnages sont attachants et il est difficile de les quitter une fois le roman terminé. 

Le lecteur découvre également le passé de Rabbit en suivant son enfance et son adolescence et sa rencontre avec Johnny, un garçon qui était et restera, malgré les épreuves, l'amour de sa vie. Cette seconde histoire m'a plu car elle permet de faire connaissance avec la Rabbit d'avant la maladie. 

J'ai été très émue en lisant ce roman, le sujet difficile de la maladie et de la mort y est abordé avec beaucoup de finesses et d'émotions, mais sans jamais tomber dans le larmoyant (même si je dois avouer que j'ai versé quelques larmes à la fin). 

En résumé : Les derniers jours de Rabbit Hayes est un roman bouleversant sur l'acceptation de la maladie et de la mort. On ne ressort pas indemne de cette lecture qui agrandi le cœur et nous fait profiter du moment présent. 


Retrouvez d'autres romans similaires sur ce blog : 
                                                   


10 commentaires:

  1. Un livre qui a l'air très émouvant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est effectivement, mais le sujet est très bien traité même s'il est difficile...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. J'ai hâte de lire ta chronique alors, j'espère qu'il te plaira :)

      Supprimer
  3. J'attends sa sortie poche avec impatience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il sortira rapidement! Bonne journée Cassandre :)

      Supprimer
  4. Ayant perdu ma mère le 1er janvier dernier dans des circonstances presque similaires à ce qui est raconté dans ce livre, je pense qu'il est encore trop tôt pour moi pour aborder cette lecture mais je sais que je lirai ce roman dès que je m'en sentirai prête, d'autant plus qu'il est dans ma PAL.Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends totalement que tu préfères attendre... Bonne journée Karine

      Supprimer
  5. Il a l'air vraiment sublime ! Il est dans ma PAL, mais je pense le sortir quand ce sera le bon moment :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est effectivement sublime, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :)

      Supprimer