Mes derniers avis:

Mes derniers avis

vendredi 17 décembre 2010

D'autres vies que la mienne d'Emmanuel Carrère


 


L'histoire:

Ces vies, ce sont celles de Philippe, Jérôme et Delphine, le grand-père et les parents de la petite Juliette, 4 ans, morte au Sri Lanka en décembre 2004, victime de l'énorme et meurtrière vague du tsunami.

 Celle aussi d'une autre Juliette, une jeune femme de 30 ans, sœur de la compagne d'Emmanuel Carrère, morte d'un cancer au cours de l'année 2005. Celles également de Patrice, le mari de Juliette, d'Emilie, de Clara et de Diane, leurs trois petites filles.

 Celle encore d'Etienne, qui fut l'ami de Juliette, partageant avec elle un handicap physique lié au cancer – une jambe amputée pour lui, une jambe inerte pour elle –, ainsi qu'une aspiration aiguë à la justice qui les avait fait tous deux entrer dans la magistrature et se vouer à défendre notamment des personnes et des ménages surendettés, en situation de grande précarité sociale et morale

Mon avis:

En lisant la quatrième de couverture et le titre je pensais que ce roman était un recueil de nouvelles décrivant différentes vies. Mais en fait il n'en est rien, il s'agit d'une sorte d'autobiographie puisque l'auteur nous fait partager une petite période de sa vie au cours de laquelle il a été témoin de deux évènements: la mort de la fille de ses amies lors du tsunami en 2005 et la mort de la sœur de sa femme d'un cancer quelques temps après.

Le roman est donc divisé en deux grandes parties qui restent tout de même liées, chacune relatant l'un de ces évènements. L'autobiographie de l'auteur s'efface vite au profit du récit des histoires des différentes personnes rencontrées d'où le titre.

J'ai vraiment été touchée par ce roman et j'ai adoré la façon dont Emmanuel Carrère traite de ces sujets graves: d'une manière simple et pas larmoyante. J'avais en effet très peur de me sentir mal lors de cette lecture comme cela m'arrive souvent lorsque le sujet est triste.  Or même si je me suis sentie vraiment impliquée dans toutes ces histoires, j'ai pu garder assez de recul pour ne pas ressortir trop bouleversée de cette lecture et c'est ce qui fait que je garde un bon souvenir de ce roman malgré le sujet assez dur

En résumé: Ce roman est un coup de cœur car il réussit la performance de traiter de drames sans pour autant tomber dans le larmoyant.

Ce livre et moi: Je remercie livraddict et les éditions folio pour cette lecture!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire