Mes derniers avis:

Mes derniers avis

mercredi 21 mai 2014

L'instant précis où les destins s'entremêlent d'Angélique Barbérat



L’histoire :

Une tache rouge sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que Kyle a vu, à cinq ans… Pour survivre, il se jette à cœur perdu dans la musique, une passion transmise par sa mère. Des années plus tard, devenu leader d’un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.

Coryn, avec un Y comme dans Kyle, a grandi entouré de 10 frères. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l’épouse, mais, jaloux et violent, l’enferme dans une prison dorée, « Parce que tu m’appartiens… »

Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer ? Pourtant, à l’instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d’eux sait que sa vie ne sera plus jamais la même.

Mon avis :

Dès les premières pages j’ai été happée par l’histoire, on se sent directement impliqué dans le destin du petit Kyle et dans celui de Coryn.

Le sujet principal du roman, les violences conjugales, est traité avec beaucoup de finesse et de justesse. On y voit la lente progression d’un mariage banal vers une situation qui n’est plus que peur de la femme envers son mari. 
J’ai beaucoup aimé la façon dont Angélique Barbérat dépeint le personnage de Jack, le mari de Coryn, elle ne le décrit pas comme le diable en personne. Aux yeux de la société il est juste un homme sévère mais juste, la subtilité de sa méchanceté montre à quel point il peut être difficile pour une femme de faire le choix de réagir, de ne plus se laisser faire. Il n’est pas toujours violent, s’excuse toujours, la couvre de cadeaux et est un père exigeant mais jamais violent envers ses enfants. Je trouve que la description de cette lente évolution décrit probablement et malheureusement bien la situation de nombreuses femmes.

Quand à Kyle, enfant d’un père violent, il est la preuve que ce n’est pas dans les gênes mais qu’un enfant reste marqué à vie par ce genre de situation.

L’histoire elle-même est belle, et le titre très bien choisi. J’ai cependant regretté quelques longueurs en milieu de roman et j’aurais aimé que certains personnages soient un peu plus creusés, comme Mary ou Julia. De plus, de par son sujet difficile j’ai parfois ressenti un malaise en lisant ce roman, et celui-ci prenant presque toujours le dessus sur la beauté de l’histoire de Kyle et Coryn.

Le style d’écriture m’a plu notamment par l’originalité qu’a l’auteur de commencer une phrase au discours indirect…

-  puis de la finir au discours direct.

Cela permet de passer de façon originale d’une description à un dialogue, je n’avais encore jamais vu ce type de style.

En résumé : Ce fut une lecture très prenante et instructive sur la situation que vivent de trop nombreuses femmes aujourd’hui. J’ai cependant plus retenu cette tristesse que la beauté de l’histoire entre Kyle et Coryn.

1 commentaire:

  1. J'ai très envie de le lire, déjà juste pour le thème qui parle :)

    RépondreSupprimer