Mes derniers avis:

Mes derniers avis

mardi 9 février 2016

Le train des orphelins de Christina Baker Kline


L'histoire : 

En 1929, à New-York, la petite Vivian, 7 ans, orpheline récemment arrivée d'Irlande, embarque dans un "train des orphelins', avec l'espoir de trouver une famille aimante à l'Ouest, sans savoir qu'elle va vivre un bien cruel voyage et être quasiment réduite en esclavage... De nos jours, elle dévoile enfin son passé à Mollie, une orpheline indienne de 17 ans.

Mon avis : 

Ce roman relate d'un épisode méconnu de l'histoire des Etats-Unis, the Orphan Train Movement. A partir des années 1850 et pendant près d'un siècle plus de 250 000 orphelins des grandes villes de l'Est des Etats-Unis ont été déplacés vers l'Ouest du pays afin d'être adoptés par des familles là-bas. Le but de cette action, impulsée par une oeuvre de bienfaisance, était de désengorger les orphelinats des grandes villes et d'offrir à ces enfants une vie meilleure dans la campagne américaine. Cependant, si certains enfants ont en effet été adoptés par des familles aimantes et attentionnés, nombre d'entres eux ont été utilisés comme main d'oeuvre gratuite, dans les fermes notamment.

Vivian a fait partie dans les années 1920 de ces orphelins déplacés. Elle ne s'appelait d'ailleurs originellement pas Vivian mais Niahm quand elle et ses parents ont émigré d'Irlande. Quelques mois plus tard elles se retrouvent orpheline après un incendie dans son immeuble à New-York et embarque donc dans le train des orphelins. 

Plus de 80 ans après elle raconte son histoire à Mollie, une adolescente orpheline elle aussi, venue effectuer des heures de travaux d'intérêt général chez la vielle dame.

Même si 60 ans séparent les deux personnages principaux, Vivian et Mollie, leurs vies se font écho. Elles ont toutes les deux eu une enfance chaotique, seules et ballotées d'un lieu à un autre. J'ai beaucoup aimé la rencontre entre ces deux femmes et la relation forte qui va progressivement se nouer entre elles.

L'histoire passe ainsi d'une époque à l'autre, évoquant tour à tour l'enfance de Vivian et l'adolescence de Mollie. La vie de la première est évoquée plus en détails mais les sentiments ressentie par les deux jeunes filles sont souvent similaires. J'ai adoré cet aspect de l'histoire qui mêle passé et présent.

Je regrette simplement que la fin soit un peu trop rapide, j'aurais aimé quelques chapitres supplémentaires. Mais ce fut tout de même une excellente lecture !

En résumé : Un très bon roman qui relate d'un épisode méconnu de l'histoire des Etats-Unis : les trains des orphelins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire