Mes derniers avis:

Mes derniers avis

mardi 26 avril 2016

En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

L'histoire :

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.

Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c'est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C'est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mlle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l'appartement. C'est elle qui n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.

Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.

L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

Mon avis :

Quelle jolie découverte ! Ce petit roman m'intriguait car il est depuis sa sortie en tête des ventes en France et a déjà reçu trois prix littéraires : le prix France Télévision, le grand prix RTL-lire et le prix du roman des étudiants France Culture - Télérama. 

L'histoire est racontée du point de vue d'un petit garçon qui nous parle de ses parents, un couple atypique, un peu fou, mais surtout follement amoureux. Cette vision enfantine est touchante et l'écriture d'Olivier Bourdeaut nous transporte et nous emmène au sein de cette famille complètement loufoque mais tellement attachante.

Mais très vite une part plus sombre vient s’immiscer dans ce bonheur familial. Cette personnalité folle de la mère cache en fait un problème mental qui va mettre l'équilibre et la joie de cette famille en péril. J'ai aimé la manière dont le sujet de la maladie mentale est abordé, du point de vue du petit garçon, avec toute sa naïveté, mais également du point de vue du père, beaucoup plus lucide.

Enfin dans ce roman il est surtout question d'amour, de l'amour inconditionnel d'un mari pour sa femme et d'un enfant pour ses parents.

En résumé : Ce court roman fait partie de ces inclassables que j'adore lire, un roman qui parle de la vie et d'amour mais avec une touche de folie qui change tout. Olivier Bourdeaut nous transporte et nous fait danser avec lui et cette famille, en attendant Bojangles.

Découvrez aussi : 
     


2 commentaires:

  1. Encore un livre gardé bien au chaud dans ma PAL. On dirait que nous avons presque la même. J'ai adoré ta chronique qui me conforte une nouvelle fois dans l'envie de lire rapidement ce roman. S'il t 'a plu, il devrait me plaire aussi tant je partage tes goûts.Bonne soirée Charline !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai remarqué aussi que nous avons des goûts littéraires similaires ;) J'espère que ce roman te plaira du coup ! :)
      Bonne soirée Karine :)

      Supprimer