Mes derniers avis:

Mes derniers avis

lundi 16 juillet 2018

La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier



L'histoire : 

Griet, une belle jeune fille de 14 ans, obtient un poste de servante dans la maison du célèbre peintre Vermeer. Nous sommes en Hollande, à Delft, au XVIIème siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. Griet a pour tâches le ménage, la lessive et elle s'occupe également des six enfants du peintre tout en en s'efforçant d'amadouer la femme, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives. 

Avec le temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune Griet émeuvent le maître qui l'introduit dans son univers. Un roman envoûtant sur la corruption de l'innocence, l'histoire d'un cœur simple sacrifié au bûcher du génie.

Mon avis : 

Je me suis enfin décidé à lire ce classique qui traînait dans ma PAL depuis des années. Il faisait d'ailleurs partie de mes objectifs de lecture pour l'année 2018. Je suis contente d'avoir pris le temps de découvrir cette histoire que j'ai adoré! 

Il s'agit ici d'une fiction historique, centrée sur le célèbre peintre Johannes Vermeer et plus particulièrement sur le mystère qui entoure une de ses œuvres les plus connue : la jeune fille à la perle. Ce tableau est surnommé la Joconde du nord, pour son sujet et l'atmosphère qu'il dégage. 

Dans ce roman, le lecteur suit la jeune Griet, servante embauchée dans la maison du peintre. Au milieu de la mère, de la femme, des six enfants de Vermeer et de Tanneke, autre servante, Griet va avoir du mal à trouver sa place. L'ambiance particulière et parfois malsaine de cette maison est, selon moi, très bien retranscrite par Tracy Chevalier. Je n'ai eu aucun mal à m'imaginer les scènes décrites. 

De plus j'ai aimé la façon dont l'auteure traite des sentiments des protagonistes, et notamment ceux de Griet. Celle-ci est pudique et cela se ressent au fil des pages. Le roman est écrit à la première personne et pourtant le lecteur a du mal à connaitre précisement les sentiments de la jeune fille. Sa relation avec Vermeer est particulièrement bien traitée. N'étant que suggéré, elle laisse le lecteur à son imagination pour connaitre la nature des sentiments qui unissent le peintre et sa servante. 

Au travers des yeux de Griet on découvre également l'univers dans lequel évoluait Vermeer, ses méthodes de peintures, sa vie privée, ses habitudes de travail.... C'est ce qui m'a le plus plu dans ce roman : pouvoir en apprendre plus sur ce peintre au travers de cette fiction.

Enfin j'ai apprécié de pouvoir découvrir la vie en Hollande au XVIIème siècle, les conditions de vie à l'époques, les injustices, les classes sociales.... 

En résumé : Un roman que je souhaitais lire depuis des années et que j'ai dévoré ! Tracy Chevalier nous entraîne dans la Hollande du XVIIème siècle et nous plonge dans le mystère du célèbre tableau de Vermeer, la jeune fille à la perle. 


Retrouvez aussi sur ce blog :            
       

5 commentaires:

  1. Très belle chronique, ça donne envie de lire ce roman !
    Votre Blog est magnifique et bien organisé ! Je vous souhaite une bonne continuation.
    Bonne soirée.
    Reda zouine

    RépondreSupprimer

  2. Bravo pour votre blog, notre association Publique Lecture s'y réfère souvent.
    https://www.publique-lecture.fr

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir,

    j'ai lu cet ouvrage il y a quelques années et j'avais beaucoup aimé. Cet été j'ai lu "bleu de Delft" de Simone Van der Vlugt, qui reprend les mêmes thématiques, la céramique en plus;0)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien aimé le film, tu me donnes envie de découvrir le livre !

    RépondreSupprimer
  5. Je crois que je l'ai dans un coin... Ton avis donne envie, j'espère pouvoir jeter un oeil au livre :)

    RépondreSupprimer