Mes derniers avis:

Mes derniers avis

samedi 20 novembre 2010

Level 26, tome 2 d'Anthony Zuiker


L’histoire :
 
Steve Dark devrait être au fond du gouffre : la femme qu’il aimait est morte par sa faute, massacrée par le même psychopathe qui a tué ses parents adoptifs.

Mais Dark n’est pas un homme ordinaire. C’est un chasseur, capable de se glisser dans la peau des tueurs les plus aguerris et d’infiltrer leurs pensées meurtrières pour mieux les traquer. Loin de baisser les bras, il se sent désormais investi d’une mission qui n’est pas limitée par les règles de la police et qu’il ne soumet à aucune autorité, qu’elle soit gouvernementale ou morale. Une mission qui, il l’espère, lui permettra enfin de restaurer la justice.

PLUS QU’UN THRILLER, UNE EXPÉRIENCE EN LIGNE


Toutes les trente pages, Internet peut prendre le relais du roman :
Connectez-vous sur level26.com ou scannez le mobile tag et regardez les séquences réalisées par Anthony Zuiker, sur votre ordinateur ou directement sur votre téléphone.
 
Mon avis :
 
En temps normal, je lis très peu de thrillers, ce n’est pas vraiment mon genre de roman. Pourtant celui-ci m’a plu. Je pense que cela est due au fait que, malgré le fait que ce livre suis le schéma basique du thriller (des meurtres en série, la recherche de l’assassin…) il y a tout de même une certaine originalité puisque le thème majeur du roman est le tarot divinatoire. En effet chaque meurtre est basé sur une des cartes du jeu de tarot et mis en scène de la même manière que celle-ci.
Il y a bien sur une signification pour chaque meurtre et c’est ce qui m’a le plus plu : essayé de décoder la psychologie de l’assassin et de comprendre ce qui le pousse à agir.
 
J’ai par contre eu beaucoup de mal avec les personnages. Je ne me suis attaché à aucun d’entre eux et cela m’a vraiment manqué  car du coup je suis restée assez extérieure au roman, je ne me suis pas sentie impliquée dans l’enquête comme je l'aurais voulu.
Le personnage qui m’a le plus déplu est Graysmith, pas tellement pour son caractère mais pour son rôle dans l’histoire. En effet je trouve que le fait qu’elle permette à Steve Dark d’avoir tous ce qu’il veut (incluant jet privée et armes) et d’entrer sur n’importe quelle scène de crime alors qu'il n'y est pas habilité est un peu facile et pas vraiment crédible. D’autant plus qu’on apprend jamais de quelle façon elle s’y prend pour réaliser ces exploits.
 
Mais malgré cela j’ai pris du plaisir à lire ce roman car l’envie de comprendre la raison et le but de ces meurtres rend cette lecture addictive !
 
En résumé :  Une lecture plaisante et rapide malgré un manque de crédibilité parfois.
 
Ce livre et moi : Je remercie Camille des éditions Michel Lafon pour cette lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire