Mes derniers avis:

Mes derniers avis

mardi 22 septembre 2015

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan


L'histoire :

Etats-Unis, 1943, Glory et Rita, deux femmes qui n'ont comme point commun que le fait d'avoir un mari parti à la guerre, entament une correspondance régulière où elles partagent leur quotidien, des astuces pour se débrouiller en ces temps de privation et bien plus encore. 
Une amitié très forte naît alors entre les deux femmes, séparées par des milliers de kilomètres mais unies par une souffrance commune: l'attente d'un proche et le doute permanent.

Mon avis : 

Je suis une grande amatrice de romans épistolaires (Quand souffle le vent du nord, Le cercle littéraires des amateurs d'épluchures de patates que vous pouvez retrouver sur ce blog), j'ai donc immédiatement été tentée par cette lecture quand j'en ai entendu parler. D'autant plus que le contexte d'écriture est très intéressant : les deux auteures, Suzanne Hayes et Loretta Nyhan ne se sont jamais rencontrées et ont écrit ce roman par lettres interposées. Ainsi la réalité rejoint la fiction et les auteures sont dans la même situation que leurs personnages : elles ont une relation très forte malgré le fait qu'elle ne se sont jamais vues.

J'ai adoré découvrir cet aspect peu évoqué de la guerre : la situations des femmes et des mères de soldats qui, même si elle ne risque pas leur vie sur place, sont très affectées par la guerre et continuellement en situation d'attente et d'angoisse.

Les deux personnages, Glory et Rita, sont très différentes mais cette situation commune les unit et les rapproche. Très vite leur correspondance va devenir indispensable à leur quotidien et une amitié très forte va naître. J'ai beaucoup aimé suivre l'évolution de ces sentiments au fil des pages.

Ces deux femmes sont très attachantes, d'autant plus qu'elles ne sont pas parfaites, elles commettent des erreurs et ont leurs défauts, comme chacun d'entre nous ! D'autres personnages gravitent aussi autour d'elles, le lecteur apprend ainsi à connaître leurs amis et leurs familles ce qui les rend encore plus attachantes. Une fois arrivée à la fin du roman j'ai eu du mal à me résoudre au fait que je n'aurai plus de nouvelles de ces femmes et de leurs proches, que je ne lirai plus les lettres de Rita et Glory.

En résumé : Un roman épistolaire comme je les aime, attachant, touchant et surtout profondément humain. Ces deux femmes et leur correspondance vont beaucoup me manquer!  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire