Mes derniers avis:

Mes derniers avis

mercredi 16 septembre 2015

Qui es-tu Alaska ? de John Green


L'histoire :

A seize ans Miles décide de quitter sa famille pour intégrer le pensionnat de Culver Creek en Alabama, à des centaines de kilomètres de chez lui. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là aussi, qu'il rencontre Alaska, une autre élève du pensionnat. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Mon avis :

Il s'agit de ma troisième lecture d'un roman de John Green.  Si Nos étoiles contraires a été un coup de cœur que j'ai recommandé sur ce blog, Will & Will m'avait laissé un peu dubitative. Qui es-tu Alaska ? est malheureusement une déception.

Je me suis beaucoup ennuyée durant cette lecture que j'ai failli abandonner à de nombreuses reprises. Les longueurs sont nombreuses et je trouve qu'il ne se passe pas grand chose, je pourrais résumer toute l'histoire en moins d'une page. 

De plus je ne me suis attachée à aucun personnage. La personnalité d'Alaska ne m'a pas plu, je n'aurais pas aimer la rencontrer dans la vraie vie. C'est surtout pour cela que je n'ai pas apprécié ce roman, je ne ressentais aucune émotion en le lisant.

En résumé: Je n'ai persisté jusqu'à la fin de cette lecture que parce que j'avais l'espoir qu'il se passe enfin quelque chose d'intéressant. 

6 commentaires:

  1. Dommage... Dès trois que j'ai lus de cet auteur, c'est celui qui m'avait le moins plu, mais j'avais bien apprécié quand même.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas accroché du tout non plus, je me retrouve dans cette critique !

    RépondreSupprimer
  3. Sur les cinq romans de John Green (écrit en solo), je dirais que LFA occupe la troisième place de mon classement. Je l'ai apprécié, sans être totalement fan, mais je l'ai lu très rapidement (contrairement à AAOK qui m'a pris un certains temps...). Un dirais que c'est un livre moyen dans le répertoire de l'auteur, mais tout de même très bien écrit.

    RépondreSupprimer
  4. contrairement à vous j'ai adorée qui es-tu Alaska les citations et ses réflexions philosophique m'on aidée à comprendre plusieurs choses et si on avait suivis le livre du début on aurait pu facilement deviné que les chapitres marquaient le début à la fin de quelque choses qui était la morte d'Alaska j'aurais d'ailleurs aimée être celle-ci pas pour mourir n'y pour avoir ses ennuies mais elle était quelqu'un de très intelligente qui pensssait à tout et même si personne ne savait vraiment qui elle était et je pense que pour elle aussi elle était un mystère mais elle avait le don d'être convaincante et tout le monde l'aimais incluant moi. D'ailleurs je ne sais pas si je suis la seule mais on dirait que elle et margot dans un des autres roman de John green se ressemble le même caractère mystérieuse mais intrigante et ce fouttait pas mal de tout.

    RépondreSupprimer
  5. Contrairement à toi je suis tombée sous le charme de ce livre !
    J'adore Miles ... Par contre j'avoue qu'Alaska ne m'aurait pas plu non plus dans la "vraie vie" ;) !
    Mais l'histoire va tellement plus loin, je trouve ça très beau et profond, j'adore la façon de voir la vie de John Green. J'adore tout simplement ce livre qui est l'un de mes préféré ;)

    RépondreSupprimer
  6. Contrairement à toi, j'ai adoré Alaska. C'est le premier roman de Green que j'ai pu lire, donc je n'avais pas de recul pour comparer, mais même aujourd'hui je ne me lasse pas de le relire. Les personnages sont touchant car aucun d'eux n'est extraordinaire. Ils sont comme tous les ados de leur âge, avec leurs questions et leurs aspirations.
    De plus, je trouve que ce livre est "vrai". A 17 ans, tout comme ces ados, un de mes amis est mort. C'était totalement impensable et tellement inattendu. Moi aussi je me suis demandé pourquoi et moi aussi j'ai refusé d'y croire. C'est en partie pour cela que j'aime ce roman. Il est un véritable reflet de la vie actuelle des ados dans nos sociétés. Les mêmes joies, les mêmes peines, les mêmes questions, les mêmes envies...

    RépondreSupprimer